Table of Content

Open Access iconOpen Access

ARTICLE

Quand et avec quelles conséquences opérer une tumeur neuroendocrine du pancréas ou du grêle ?*
When to Operate and What Are the Consequences of a Surgical Resection of a Neuroendrocine Tumour in the Pancreas or Small Bowel

E. Hain, J. Gharios, R. Sindayigaya, S. Gaujoux

Oncologie 2019, 21(2), 91-96. https://doi.org/10.3166/onco-2019-0048

Abstract

Neuroendocrine tumors (NET) are rare and can occur in all parts of the digestive tract. They can be functional or non-functional. All patients presenting NET should be discussed for the surgical management within the RENATEN tumor board. For sporadic pancreatic NET, surgery is recommended for non-functional lesion >2 cm in size and/or associated with ductal dilatation. For non-aggressive tumor, parenchyma-sparing surgery should be preferred to avoid exocrine and endocrine pancreatic insufficiency. For small bowel NET, surgery must always be considered to avoid complications such as small bowel obstruction. Lymphadenectomy must include at least 8 noded. Surgery must avoid short bowel syndrome.

Résumé
Les tumeurs neuroendocrines (TNE) sont des tumeurs rares et peuvent survenir dans tout le tube digestif. On distingue les tumeurs fonctionnelles associées à des symptômes secondaires à l’activité sécrétoire de la tumeur et les tumeurs non fonctionnelles. Tout patient présentant une TNE doit être discuté en RCP RENATEN. Concernant les TNE duodénopancréatiques sporadiques, la chirurgie est nécessaire devant une TNE fonctionnelle ainsi que devant une TNE non fonctionnelle de plus de 2 cm, associées ou non à un retentissement canalaire. Pour les tumeurs supposées peu ou pas agressives, il sera toujours privilégié une stratégie d’épargne parenchymateuse afin d’éviter l’insuffisance pancréatique endocrine et exocrine. Concernant les TNE du grêle, la chirurgie doit être systématiquement envisagée, y compris en cas de métastases ou de carcinose associée afin d’éviter une complication mécanique telle qu’une occlusion. Un curage ganglionnaire comportant au minimum huit ganglions doit être effectué. Ce curage doit être large tout en préservant une vascularisation suffisante afin d’éviter la survenue d’un syndrome de grêle court.

Keywords


Cite This Article

APA Style
Hain, E., Gharios, J., Sindayigaya, R., Gaujoux, S. (2019). Quand et avec quelles conséquences opérer une tumeur neuroendocrine du pancréas ou du grêle ?*<br/>when to operate and what are the consequences of a surgical resection of a neuroendrocine tumour in the pancreas or small bowel. Oncologie, 21(2), 91-96. https://doi.org/10.3166/onco-2019-0048
Vancouver Style
Hain E, Gharios J, Sindayigaya R, Gaujoux S. Quand et avec quelles conséquences opérer une tumeur neuroendocrine du pancréas ou du grêle ?*<br/>when to operate and what are the consequences of a surgical resection of a neuroendrocine tumour in the pancreas or small bowel. Oncologie . 2019;21(2):91-96 https://doi.org/10.3166/onco-2019-0048
IEEE Style
E. Hain, J. Gharios, R. Sindayigaya, and S. Gaujoux "Quand et avec quelles conséquences opérer une tumeur neuroendocrine du pancréas ou du grêle ?*<br/>When to Operate and What Are the Consequences of a Surgical Resection of a Neuroendrocine Tumour in the Pancreas or Small Bowel," Oncologie , vol. 21, no. 2, pp. 91-96. 2019. https://doi.org/10.3166/onco-2019-0048



cc This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License , which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.
  • 1012

    View

  • 1028

    Download

  • 0

    Like

Share Link