Table of Content

Open Access iconOpen Access

ARTICLE

Équité environnementale et accessibilité aux parcs à Ho Chi Minh Ville (Vietnam)

Anh Tu Hoang1 , Philippe Apparicio1, Thi-Thanh-Hien Pham2

1. Institut National de la Recherche Scientifique, 385 rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec), H2X 1E3, Canada
anhtu.hoang@ucs.inrs.ca; philippe.apparicio@ucs.inrs.ca
2. Université du Québec à Montréal, 315 rue Sainte-Catherine Est, Montréal, QC, H2X 3X2
pham.thi_thanh_hien@uqam.ca

Revue Internationale de Géomatique 2019, 29(2), 135-158. https://doi.org/10.3166/rig.2019.00071

RÉSUMÉ

L’objectif de cet article est de poser un diagnostic d’équité environnementale quant à l’accessibilité aux parcs à Ho Chi Minh Ville (HCMV) pour quatre groupes de population (les enfants, les personnes âgées, les personnes faiblement et hautement scolarisées). Pour ce faire, deux mesures d’accessibilité calculées à partir de la distance réticulaire sont mises en œuvre dans les SIG : la distance au parc le plus proche (proximité immédiate) et la méthode du enhanced twostep floating catchment area (disponibilité en fonction de l’offre et de la demande). Puis, plusieurs modèles de régression sont construits avec, comme variables dépendantes, les mesures d’accessibilité et, comme variables indépendantes, les pourcentages des quatre groupes. Les résultats montrent que l’accessibilité aux parcs est très faible à HCMV : en moyenne, les habitants résident à 1,879 kilomètre du parc le plus proche et on retrouve uniquement 0,286 hectare de parc pour 1 000 habitants dans un rayon de deux kilomètres. De plus, les jeunes enfants subissent une double iniquité avec de plus faibles proximité et disponibilité de parcs comparativement au reste de la population.

Abstract

The objective of this article is to assess environmental equity regarding the accessibility of parks for four population groups (children, older people, low-education individuals, and highly-educated persons) in Ho Chi Minh City (HCMC). To achieve this, two accessibility measures calculated according to network distance in GIS: the distance to the nearest park (immediate proximity) and the enhanced two-step floating catchment area method (availability based on supply and demand). Several regression models were then constructed, with the accessibility measures as dependent variables and the percentages of the four groups as independent variables. The results show that the accessibility of parks in HCMC is very low: on average, city residents live 1.879 kilometres from the nearest park, and there are only 0.286 hectares of park per 1,000 residents within a two-kilometre radius. Moreover, children are affected by a double inequity, with lower proximity and availability of parks than is the case for the rest of the population.

MOTS CLÉS


Keywords

spatial analysis; network analysis; GIS; environmental equity; Ho Chi Minh City; park

Cite This Article

APA Style
Hoang , A.T., Apparicio, P., Pham, T. (2019). Équité environnementale et accessibilité aux parcs à ho chi minh ville (vietnam). Revue Internationale de Géomatique, 29(2), 135-158. https://doi.org/10.3166/rig.2019.00071
Vancouver Style
Hoang AT, Apparicio P, Pham T. Équité environnementale et accessibilité aux parcs à ho chi minh ville (vietnam). Revue Internationale de Géomatique. 2019;29(2):135-158 https://doi.org/10.3166/rig.2019.00071
IEEE Style
A.T. Hoang , P. Apparicio, and T. Pham "Équité environnementale et accessibilité aux parcs à Ho Chi Minh Ville (Vietnam)," Revue Internationale de Géomatique, vol. 29, no. 2, pp. 135-158. 2019. https://doi.org/10.3166/rig.2019.00071



cc This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License , which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.
  • 547

    View

  • 299

    Download

  • 0

    Like

Share Link