Open Access

STUDY PROTOCOL IN FRENCH

Impact of Adapted Physical Activity on Joint Pain Induced by Hormonotherapy in Adjuvant Breast Cancer Treatment: APAISE Study Protocol
Impact de l’Activité Physique Adaptée sur les Douleurs Articulaires Induites sous Hormonothérapie en Traitement Adjuvant du Cancer : Protocole de l’Etude APAISE

Virginie Prevost1,2,#,*, Pauline Drillon3,#, Antoine Desvergée4, Corinne Delcambre2, Claire Delorme2, Anne Besnier5, Kévin Lecaplain6, Charline Frandemiche7, Anaïs Briant7, Rémy Morello4, Xavier Blaizot7
1 Normandie Univ, UNICAEN, Inserm U1086, ANTICIPE, Caen, 14000, France
2 Centre de Lutte Contre le Cancer François Baclesse, Avenue du Général Harris, Caen, 14000, France
3 Pharmacie Le Point du Jour, Alençon, 61000, France
4 Centre Hospitalier Universitaire de Caen, Caen, 14000, France
5 Maison Sport Santé du Cotentin, Cherbourg, 50100, France
6 Entente Nautique Caennaise, Caen, 14000, France
7 Réseau Régional de Cancérologie de Normandie, Caen, 14000, France
* Corresponding Author: Virginie Prevost. Email:
# VP et PD partagent la position de co-premiers auteurs

Oncologie 2022, 24(3), 357-369. https://doi.org/10.32604/oncologie.2022.025107

Received 27 June 2022; Accepted 21 July 2022; Issue published 19 September 2022

Abstract

Breast cancer is the most common cancer in women and approximately 80% of patients will receive hormone therapy. If survival rate after breast cancer patients is the most important, their treatment, induces strong side effects on quality of life, including joint pain which is encountered by one woman in two. These joint pains are likely to reduce compliance with the treatment and consequently impact survival. In this context, this work aims to evaluate the potential benefit of adapted physical activity to relieve pain and its impact on daily functions. The APAISE protocol, described in this article, is a prospective observational study carried out in women operated on for breast cancer and suffering from pain induced by hormone therapy (approximately 50 women followed up in 2 living areas). The main objective is to evaluate the evolution of pain in the context of an adapted physical activity supervised by a sports educator over a period of 3 months. In addition to pain and its interference, the other parameters studied are quality of life, therapeutic compliance and the level of physical activity. All these indicators will be measured at inclusion, at 3 months and at 6 months. In addition to an expected benefit on the well-being of patients, the results should shed light on the links between physical exercise and pain and in the long term reinforce recommendations in terms of physical activity in breast cancer patients.

Résumé
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme, l’un de ceux qui présente le meilleur taux de survie, et pour lequel environ 80% des patientes recevront une hormonothérapie. Si les patientes présentent un pronostic de survie favorable, leur traitement hormonal induit des effets indésirables impactant sur la qualité de vie, parmi lesquels les douleurs articulaires rencontrées chez une femme sur deux. Ces douleurs articulaires sont susceptibles de diminuer l’observance au traitement et par conséquent d’impacter la survie. Dans ce contexte, ce travail vise à évaluer le bénéfice que pourrait présenter l’activité physique adaptée pour soulager ces douleurs et leur retentissement. Le protocole APAISE, décrit dans cet article, est une étude observationnelle prospective menée chez des femmes opérées d’un cancer du sein présentant des douleurs induites par hormonothérapie (environ 50 patientes suivies dans 2 bassins de vie). L’objectif principal est d’évaluer l’évolution des douleurs dans le cadre d’une activité physique adaptée encadrée par un éducateur sportif sur une durée de 3 mois. Outre la douleur et son retentissement, les autres paramètres étudiés sont la qualité de vie, l’observance thérapeutique et le niveau d’activité physique. Tous ces indicateurs seront mesurés, à l’inclusion, à 3 mois et à 6 mois. Outre un bénéfice attendu sur le bien-être des patientes, l’étude vise à éclairer les liens entre l’exercice physique et la douleur et à long terme de renforcer les recommandations et préconisations en matière d’activité physique chez les femmes traitées pour un cancer du sein.

Keywords

Breast cancer; joint pain; hormonotherapy; adapted physical activity; study protocol

MOTS CLÉS
Cancer du sein ; douleurs articulaires ; hormonothérapie ; activité physique adaptée ; protocole d’étude

Cite This Article

Prevost, V., Drillon, P., Desvergée, A., Delcambre, C., Delorme, C. et al. (2022). Impact of Adapted Physical Activity on Joint Pain Induced by Hormonotherapy in Adjuvant Breast Cancer Treatment: APAISE Study Protocol
Impact de l’Activité Physique Adaptée sur les Douleurs Articulaires Induites sous Hormonothérapie en Traitement Adju. Oncologie, 24(3), 357–369.



This work is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License , which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.
  • 461

    View

  • 272

    Download

  • 2

    Like

Share Link

WeChat scan